Green Circle dans les salons verts

Saviez-vous que chaque année, les salons de coiffure au Canada produisent environ 20 000 tonnes de déchets?

L’entreprise canadienne GREEN CIRCLE a décidé de prendre le problème en main et de trouver des solutions, et il était temps!

En conscientisant les coiffeurs et les propriétaires de salons de coiffure, un cheveu à la fois, ils ont trouvé une façon de recycler et de récupérer à bien des niveaux les papiers d’aluminium utilisés, les tubes de coloration, les cheveux coupés, sans oublier les produits et les colorations qui contaminent les cours d’eau et qui prennent des années à se décomposer…

Suite à la demande de coiffeurs qui ont mûrement réfléchi sur l’impact néfaste de ces produits sur notre environnement, l’environnementaliste Shane Price a décidé de fonder GREEN CIRCLE. Encore trop méconnue, l’entreprise GREEN CIRCLE existe au Québec et au Canada depuis sa fondation, en 2009, mais ce n’est que depuis un an seulement que les salons de coiffure commencent à adhérer à ce mouvement.

L’objectif de GREEN CIRCLE : que d’ici l’an 2020, l’industrie de la beauté devienne 100% durable, rien de moins!

En chiffres, ce que cela représente concrètement :

* 500 salons au Canada

* 80 salons au Québec

* une moyenne de 821,76 kg de déchets produits par salon, annuellement

* 20 355 tonnes de déchets produits annuellement dans les salons canadiens

* 80 à 95 % de déchets redirigés, par salon

* 200 000 litres de déchets récupérés par GREEN CIRCLE, en 2013 incluant 8 295 litres d’excès chimiques.

Saviez-vous que les cheveux ne se décomposent pas et en plus, viennent aussi ralentir et empêcher le processus de décomposition des autres déchets autour? C’est assez incroyable n’est-ce pas?

Et, saviez-vous que les cheveux ont un pouvoir absorbant? En fait, 1 livre de cheveux peut absorber jusqu’à 4 litres de pétrole. C’est génial!

Pour ma part, j’ai décidé de m’engager sérieusement dans ce projet et de prendre un virage vert, tout comme à la maison

Et vous, de quelle façon allez-vous contribuer à la sauvegarde de notre environnement et de notre planète?

More from Sylvie Boulet

En route vers le spa Balnea

Un dimanche au Spa? Pourquoi pas? Tout récemment, j’ai eu le bonheur...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.