Se sentir belle et bien après le diagnostic d’un cancer

Comment se sentir belle et bien dans sa peau après le diagnostic d’un cancer ? C’est là un sujet délicat et bouleversant. Mais voici une variété de petits gestes et de petits trucs que nous allons partager ensemble afin de trouver des façons simples, mais efficaces, pour mieux composer avec les effets de la maladie sur la beauté. La féminité, les émotions, les relations affectives, la sexualité, mais également les cheveux, les sourcils, les cils, les ongles et la peau en sont modifiés et cela devient une grande source d’inquiétude pour la personne qui doit vivre avec ces tous ces changements.

Le « après » suite à l’annonce du diagnostic.

Évidemment, c’est tout un choc que d’apprendre ce genre de nouvelle, et la vie en est complètement bouleversée. L’accompagnement médical sera nécessaire, ainsi que l’appui de la famille et des amis, sans compter l’appui primordial de son ou de sa compagne de vie. Les questions se posent sur les choix à faire pour les traitements proposés, et une grande question demeure qui m’est fréquemment posée, au salon : vais-je perdre mes cheveux ? Oui, ou non, cela dépend en fait du ou des traitements offerts. L’équipe médicale et votre médecin seront plus en mesure de vous informer et vous rassurer sur cette inquiétude.

Le rôle du coiffeur dans tout ça?

La plupart du temps, et je vous dirais même qu’à chaque fois que j’apprends la nouvelle, par une cliente qui aura à subir des traitements de chimiothérapie, c’est la première question qui me sera systématiquement posée : « Sylvie, est-ce que je vais perdre mes cheveux ? » Il s’agit toujours d’un moment passablement émotif, et il faut répondre à cette question avec tact, et douceur. Le coiffeur aura la délicate tâche et attention de proposer des astuces et des trucs afin de mieux traverser ce mauvais moment. Si toutefois les probabilités de perte de cheveux sont fortes, le coiffeur sera en mesure de vous donner des moyens afin de minimiser l’impact. Mais rassurez-vous, malgré les traitements, il est possible de garder sa féminité et de prendre soin de son apparence. Et ce ne sont pas toutes les personnes qui voient leurs cheveux rester sur la brosse ou sur la taie d’oreiller au réveil. Oui, c’est difficile de perdre une partie de son identité féminine, c’est tout à fait légitime d’avoir peur et d’être découragée, mais il est toutefois important de savoir qu’il est possible de se sentir belle et épanouie même durant la période des traitements.

Mes trucs de pro ;

– Ne plus se colorer les cheveux avec des colorations chimiques ;

– Éviter les permanentes, car votre cuir chevelu deviendra trop sensible ;

– Utiliser des shampoings et revitalisants doux, sans agents de conservation ni produits pétroliers ;

– Démêler doucement ses cheveux avec une brosse douce ;

– Donner une attention particulière à son cuir chevelu en le traitant avec des produits naturels ;

– Ne pas se lancer immédiatement dans l’achat d’une perruque, qu’elle soit naturelle ou synthétique. Votre médecin vous en fera part, car il est possible que vous ne perdiez pas nécessairement vos cheveux. Sinon, des spécialistes sauront bien vous conseiller et vous guider pour choisir adéquatement votre prothèse capillaire.

– Pensez à vous faire couper les cheveux courts, s’ils sont longs. Ainsi, s’il y a une perte capillaire, le choc sera moins grand et un peu plus facile à assumer. Il est donc important de prendre rendez-vous avec votre coiffeur, dans les semaines qui suivent le diagnostic, pour en discuter avec votre professionnel de la coiffure, et ce, en toute confiance et en toute confidentialité.

Parlons du rôle de la femme dans la société ?

La femme est la personne au cœur de la famille ;

Elle est proche de ses émotions ;

Elle est très sensible à ses enfants et aux gens qui l’entourent ;

Elle est très intuitive ;

Elle tient souvent le rôle d’organisatrice ;

Elle est très souvent la personne de référence pour ses filles et ses fils ;

Elle est souvent la femme derrière le grand homme ;

Elle est aussi entrepreneuse ;

Et quand il lui reste du temps, alors elle prend un peu de ce temps pour elle. Et encore, faut-il que ce temps soit une priorité…

Tout en portant différents chapeaux (belle métaphore), cette femme a son apparence et sa féminité à cœur. C’est souvent ça qui lui donne du pouvoir et de l’audace. Ce n’est pas toujours facile de concilier famille et beauté alors, imaginez-vous quand cette femme apprend qu’elle devra faire face à cette dure et tragique réalité qu’est une maladie grave, qui sévira durant les prochains mois.

Être bien entouré

C’est pour toutes ces raisons que la femme doit être bien entourée et que le coiffeur a un rôle primordial à jouer dans ses actions, son approche et ses paroles réconfortantes.

Tout passe par la beauté du cœur

Nous sommes tous d’accord qu’une femme qui se sent bien dans sa peau et dans son être est tout simplement resplendissante ! Et cela va bien plus loin que la coupe de cheveux et de la couleur tendance de la saison.

Sur le plateau de l’émission « On jase avec Pélo », Caroline Grégoire de Lennoxville a accepté avec grand plaisir de nous parler de son histoire.

Bonjour Caroline…

– À quel moment dans ta vie le diagnostic t’a-t-il été annoncé ?

– Quelle a été ta première réaction ?

– Quelle a été ta plus grande inquiétude face à cette nouvelle ?

– As-tu remarqué un ou des changements physiques ?

– As-tu perdu tes cheveux ?

– Quel moyen as-tu pris pour t’aider à garder le moral ?

– As-tu changé ton alimentation ?

– As-tu changé la façon de voir la vie ?

– Quel serait le conseil à donner aux femmes qui ont reçu un diagnostic de cancer ?

Petits conseils du cœur

Dans cette situation, il est important de se laisser du temps, de prendre du temps pour soi, de bien s’entourer de personnes positives, de prendre l’air et de sortir à l’extérieur chaque jour, de faire de l’exercice, de consulter des spécialistes de la beauté, de se définir en tant que femme, de réaliser ses rêves les plus fous, de demander de l’aide, d’accepter de se faire aider, de faire confiance à la vie, de lire des livres de croissance personnelle, de méditer, de faire du yoga et bien sûr, d’aimer la vie.

Pourquoi attendre ?

– Pourquoi faut-il attendre pour prendre soin de soi ?

– Ne serait-ce pas le temps d’être enfin inspirée à vivre autrement ?

– De vivre avec plus de cohérence ?

– D’écouter son cœur ;

– D’estimer la valeur des petites choses autour de soi ;

– De vivre sa vie librement ;

– D’exprimer sa reconnaissance ;

– D’être heureuse ;

– De vivre dans la gratitude ;

– De dire merci ;

Et surtout, de faire confiance à son intuition !

Un grand merci à www.zorahbiocosmetiques.com

 

Écrit par
More from Sylvie Boulet

La beauté dans un salon de barbier en Italie

Photo prise par une amie, lors de son voyage en Italie, en...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *